Articles

La voiture autonome : entre opportunités et défis
Par Jacques Olier, consultant chez ETIC INSA Technologies | 19 juillet 2018
logo

Si la voiture autonome est un rêve qui a taraudé plusieurs générations d’ingénieurs, jamais les informations n’ont été aussi précises quant à sa concrétisation sur nos routes. On estime aujourd’hui que des véhicules sans chauffeur pourront être mis en circulation dès 2025 sur des lieux à accès restreint.

Dans le même temps, certaines phases de conduite (notamment l’autoroute) pourront être déléguées à 100 % à la machine. Ce changement de paradigme dans l’utilisation de la voiture va entrainer des bouleversements majeurs en termes de conception : d’abord au niveau des habitacles, où le design a toujours été construit autour du rôle du conducteur qui n’existera bientôt plus. Ensuite au niveau de la voiture au sens large; elle va progressivement devenir un objet permettant un service de transport plus qu’un achat à part entière.

De ce fait, les fabricants vont tendre à passer de constructeurs à fournisseurs de mobilité. Ils doivent donc faire évoluer leur activité à mesure que le niveau d’autonomie de nos voitures augmente. Avant de voir réellement les véhicules autonomes sur nos routes, il convient cependant de rappeler quelques questions posées à leur propos (détaillées dans le Livre blanc sur les Véhicules Autonomes et Connectés de l’INRIA). Celles-ci conditionneront l'apparition de ces véhicules : déterminer les responsabilités en cas d’accident, assurer la capacité complète du véhicule à gérer toutes les situations de conduite y compris les plus extrêmes, ou bien garantir la sécurité de la voiture contre les cyber-attaques (1 Go de données sont produits par la voiture chaque seconde, qui doit communiquer avec les infrastructures) !

A l’aube de transformations majeures, l’industrie automobile doit ainsi commencer à se réinventer dès aujourd’hui pour accompagner les défis de la voiture autonome, et ainsi continuer de générer un business rentable.

Pour aller plus loin : Inria publie son livre blanc sur les véhicules autonomes et connectés


Par Jacques Olier, consultant chez ETIC INSA Technologies.